Bebride

Quel mariage, je me souviens encore.

Il y a vingt ans de celle nuit, j’étais allongée avec mes chères amies dans un champ à côté d’une vielle ferme, je regardais les étoiles et je pensais au lendemain.

Dès les lanternes au dessus du mur à pierres sèches  qui délimitait le jardin, venait la lumière des bougies blanches; dès les tables au dessous de l’hangar on entendait les voix faibles des invités.

A chacun des invités, sans exeption, la vie avait donné celle merveilleuse journée de gaieté, d’ embrassades, de vin bû en compagnie, de petits plaisirs autant que des souvenirs.

Je me sentais bien, là-bas. Je me sentais légère, heureuse, sans doutes.

Je pensai que chacun, une fois dans la vie, aurait dû vivre instants si joyeux

Je pensai que j’aurais aimé pouvoir recréer  moments inoubliables, come lesquels que j’avais vécu et qui ont été l’étincelle d’un rêve.

Ainsi est née bebride